Get Adobe Flash player

Edito

Le Réseau Intermed est un outil de lutte contre les inégalités de santé créé par Adoma en 2008, et présent en 2019 sur 7 départements de la région Auvergne Rhône-Alpes. Si sa mission originelle concerne les résidents en « logement accompagné Adoma », le Réseau Intermed poursuit l’extension de son domaine d’intervention auprès de demandeurs d’asile et de réfugiés, auprès de locataires en logement ordinaire et enfin de Gens du Voyage.

Le moyen d’action d’Intermed est la mise en place, par des équipes d’infirmiers et de psychologues de dispositifs de médiation et coordination santé. Sa finalité est l’accès à la Santé via l’accès aux soins et aux droits. Ses publics cibles sont, quel que soit le contexte d’habitat, des personnes isolées et vulnérables, en situation d’exclusion voire d’auto-exclusion dans leur logement quel que soient leur âge, nationalité et pathologie. Notre pratique ? le soin relationnel. Notre méthode de « l’aller vers » pour aller à la rencontre des personnes par une approche globale des situations induit un accompagnement dans la durée, un travail en réseau à la croisée des champs sanitaire, social et médico-social et une veille attentive pour s’assurer de l’effectivité des prises de relais par le droit commun et limiter les risques de rupture des parcours de soins. Notre déontologie repose sur le respect des choix des personnes même si tout sera tenté pour convaincre et accompagner enfin, nous ne nous substituons pas aux professionnels et services de droit commun.

Reconnue structure médico-sociale par l’Agence Régionale de Santé AuRA, l’association est désormais connue et reconnue pour intervenir à domicile ou en tout lieu permettant la rencontre, sans prescription médicale et sans protocole figé. 

 

Avec un total de 1 618 bénéficiaires, 2019 a été une année de consolidation de l’ensemble de nos missions qui s’articulent autour de 3 axes désormais bien affirmés : La mission socle en logement accompagné chez Adoma pour 65% de l’activité – mais aussi chez Aralis sur Lyon Métropole ; la mission Asile Réfugiés chez Adoma pour 23,5% de l’activité ; la mission en logement ordinaire via des conventions avec divers bailleurs sociaux du parc HLM ou sur saisine dans le diffus ou sur des aires des gens du voyage pour 11,5% de l’activité.

 

  2019 n’a pas été une année exempte de difficultés : problématiques ressources humaines avec   un turn-over important notamment dans le Rhône d’une part ; un contexte d’intervention de plus en plus tendu avec une offre de soins carencée sur certains territoires – médecine de ville et hospitalière débordée, des CMP parfois démunis ; et surtout un nombre croissant de bénéficiaires présentant des situations extrêmes.

 

2019, fut également consacrée à célébrer le 10 ème anniversaire de la mise en œuvre opérationnelle d’Intermed. Des rencontres festives ont donc été organisées à Clermont-Ferrand, à Grenoble et à Chambéry. Malheureusement, la fête prévue sur Annecy a dû être reportée « pour des raisons « indépendantes de notre volonté » selon l’expression consacrée.

Ces 10 ans ont été l’occasion de la publication de l’article « la Clinique des Nuances » rédigé par Fabienne Diebold, chef de service d’Intermed, avec les contributions de Jean Marshall, infirmier et de Laetitia Liquet, psychologue, tous deux médiateurs santé de l’équipe du Rhône. L’article est paru dans l’édition d’Avril 2019 de la revue les Cahiers de Rhizome.  A lire absolument pour qui veut pénétrer plus avant la philosophie et la pratique d’Intermed.

 

  Intermed est un miroir grossissant de la grande précarité et de l’exclusion. Les équipes Intermed font lien entre une demande inaudible parce que jamais exprimée et une offre lointaine qu’il convient de rapprocher. Intermed c’est « aller vers » les plus exclus pour « ramener vers » le droit commun.

  Mais l’enjeu pour le Réseau Intermed est de sans cesse tisser le mouvement réciproque : « aller vers » les acteurs de droit commun pour les ramener vers les « personnes perdues de vue ».

 

 

Catherine Delcroix-Howell

Directrice

 

 

 

Plaquette Régional