Get Adobe Flash player

Présentation du réseau

Finalité :

Faciliter l’accès aux soins et aux droits des personnes les plus isolées et vulnérables. Des personnes qui, du fait de leur âge ou de problèmes psychosociaux et médicaux complexes, souffrent d’isolement et sont en rupture de soins. 

Historique :

  • 1998 : 1ère expérience sur le bassin annécien (Haute-Savoie)
  • 2003 : Mission santé sur Villeurbanne (Rhône) et Chambéry (Savoie)
  • 2005 : Enquête épidémiologique menée et publiée par les médecins du CG du  Rhône (service PA-PH) et la coordinatrice sociale d’Adoma
  • Juill. 2008 : Mise en place du dispositif en Haute-Savoie
  • Août 2008 : Mise en place du dispositif dans la Drôme
  • Sept. 2008 : Dispositif de Médiation et Coordination Santé sur l’ensemble des sites du Rhône
  • Déc. 2008 : Création de l’association Intermed
  • Janv. 2009 : Mise en place du dispositif sur Grenoble (Isère) et son agglomération
  • Juin 2009 : Intermed est labélisé « Réseau de santé » sur le Rhône et signe une convention de partenariat avec Adoma
  • Janv. 2010 : Mise en place du dispositif dans l’Ain
  • Janv. 2011 : Intermed devient Réseau de santé régional sur Rhône-Alpes
  • Janv. 2012 : Grâce à un financement du Fonds Européen d’Intégration, Intermed s’adjoint des compétences de psychologues cliniciens sur chaque dispositif et met en place un projet d’intervention à domicile : le dispositif passerelle dépendance, auprès de résident en situation de crise durable.
  • Janv. 2013 : Evolution d’ordre institutionnel : l’ARS a décidé de ne plus considérer Intermed comme « réseau de santé » mais de poursuivre et consolider son soutien en modifiant ses modalités de financement. Ainsi, les postes infirmiers mis à disposition par les différents hôpitaux, émargeront aux fonds MIGAC finançant les PASS hôpital.
  • Sept. 2013 : Développement des dispositifs sur Roanne et Péage-de-Roussillon en région Rhône-Alpes.
  • Mai 2014 : Développement des dispositifs sur le Puy-de-Dôme en Auvergne et Annemasse en Haute-Savoie.
  • Juillet 2015 : Intermed se déploie en résidences sociales OPHIS sur l’Auvergne.
  • Septembre 2015 : Début de l’expérimentation « Passerelle Prévention » en partenariat avec Domifacile, financée par la Carsat, en direction des personnes de plus de 50 ans en Gir 4/5 fondé sur une approche collective, non stigmatisante, et visant à proposer des interventions à domicile conçues d’emblée  de manière mutualisée.
  • 2016 : Sur le Grand Lyon, le réseau Intermed intervient désormais en résidences sociales Adoma, Aralis, mais également dans le diffus en partenariat avec Grand Lyon Habitat et avec la SVU (Société Villeurbannaise d’Urbanisme).
  • Mai 2017 : Signature avec Adoma d’une convention pour la mise en place d’interventions de médiation et coordination santé en direction de demandeurs d’asile et de réfugiés statutaires. Cette nouvelle action débute le 1er juillet 2017.

 

 Organigramme :

organigramme

 

 Commissaire aux comptes : cabinet Aragor

Expert comptable : cabinet Vertycal

Des mots pour le dire